OCCUPATION DES SOLS

18, Oct 2015
adminapican

En 2006, l’APICAN a lancé une mesure d’occupation des sols et d’incitation à la plantation de cultures fourragères pour lutter contre la sécheresse en élevage bovin. L’objectif est multiple et consiste à :

  • produire du fourrage pour pallier les effets de la sécheresse en élevage bovin
  • apporter un complément de revenus par la mise en valeur de parcelles de zones irrigables en culture de saison chaude et de second cycle mais considérées comme « à risque », notamment à cause d’inondation par débordement de cours d’eau
  • lutter contre l’érosion des sols.

Cette disposition d’occupation des sols s’adresse aux personnes physiques ou morales de droit privé :

  • inscrites au registre de l’agriculture et à jour de leur cotisation ;
  • sociétaires de la CAMA;
  • cultivant des parcelles réputées inondables.

Cette mesure a pour objet de proposer une alternative aux agriculteurs, sociétaires de la CAMA, exploitant un foncier sujet aux inondations. La mesure consiste à implanter une culture fourragère dans le courant du dernier trimestre après une grande culture et de la maintenir en place pendant la saison cyclonique.

La participation de l’APICAN est fixée à 100 000 F/ha/an depuis le 28 avril 2009. En contrepartie, le bénéficiaire de la mesure « occupation des sols » s’engage à ne pas solliciter d’indemnisation calamités agricoles au cours du premier trimestre pour une culture annuelle plantée sur une parcelle agricole réputée inondable et bénéficiant de la mesure occupation de sols.

Tous les dispositifs de prévention, lutte et indemnisation des dommages causés aux agriculteurs